Qu’est-ce qu’une bonne plateforme de test?

Par Danny Paradis, spécialiste en automatisation des tests chez Zentelia

Dans mon contexte de travail en tant que consultant expert en automatisation chez Zentelia, je me fais souvent demander quel est le meilleur framework (plateforme) de test à utiliser.

 

Question primordiale : En avez-vous les moyens? Je veux dire par là que ce n’est pas tout d’avoir une plateforme de test, il faut aussi avoir un engagement clair de la direction que la qualité automatisée est une priorité pour l’entreprise. Pour moi, ça ne fait pas de doute, mais toujours faut-il que des ressources, tant humaines que financières, soient réellement allouées à l’automatisation.

 

Il existe deux grandes catégories de plateformes : les open source (les licences libres d’utilisation) et les payantes. Au cours de mes 25 dernières années j’ai eu à en utiliser de tous les genres. Voici mon tableau personnel récapitulatif pour vous guider dans votre choix.

Notez que rien ne vous empêche d’avoir une partie de votre plateforme qui est open source et l’autre payante. Par exemple, utiliser seulement un service de browser ou mobile externe qui ne nécessite pas d’entretien.

LES ESSENTIELS À AVOIR

 

  • Exécuter plusieurs types de tests peu importe leur langage.
  • Organiser les tests par type, priorité, mot-clé et suite.
  • Lancer les tests sélectionnés sur plusieurs environnements.
  • Exécuter les tests en parallèle afin de réduire le temps d’exécution.
  • Se brancher facilement dans un CI/CD.
  • Produire des rapports d’exécution clairs, qui facilitent l’analyse des résultats.
  • Commenter les résultats de chacun des tests.
  • Idéalement, montrer l’historique des anciens commentaires du test et anticiper à l’aide de IA, le prochain commentaire. 
  • Garder un historique des exécutions.

Auteur : Danny Paradis, spécialiste en automatisation des tests chez Zentelia